Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo IUT Le MansLogo IUT Le Mans
ACTUALITÉSACTUALITÉSACTUALITÉS

HDR Vincent Blanckaert

Recherche

HDR de Vincent Blanckaert

Vincent Blanckaert, enseignant-chercheur à l’IUT de Laval depuis 1993 a obtenu son habilitation à diriger des recherches suite à sa soutenance le 27 juin 2016.

Composition du jury :

Monsieur Benoît Schoefs, PU, Université du Maine, examinateur, Président
Madame Xuefen Le Bourhis, PU, Université de Lille I, Directrice U908-Inserm, rapporteur
Monsieur Hamid Morjani, PU, Université de Reims, UMR-CNRS 7369, rapporteur
Monsieur Philippe Levêque, DR-CNRS, Université de Limoges, rapporteur
Monsieur Justin Teissié, DR-CNRS Emérite, IPBS, Université Toulouse 3, examinateur
Monsieur Benoît Schoefs, PU, Université du Maine, examinateur
Monsieur Benoît Chénais, PU, Université du Maine, examinateur

Résumé :

Au cours de ces quelques décades de recherche, les thématiques ont été diverses et variées. Cependant s’il devait y avoir un fil conducteur sur l’ensemble de ces travaux, ce serait la membrane plasmique. En effet au cours de la thèse, l’étude a porté sur la mise en évidence de facteurs de croissance fibroblastique (FGF) et la caractérisation de leurs sites récepteurs. En stage postdoctoral, il y a eu la mise en œuvre d’anticorps anti-récepteurs au FGF. Par ailleurs, au cours de cette période, des travaux ont pu montrer que l’absence de phénylalanine et de tyrosine entraînait une diminution drastique du potentiel invasif sur des cellules de mélanomes murins B16BL6 ayant la capacité à former des métastases. Nous avons pu montrer qu’à ce niveau il y avait une expression différentielle de FGF entre cellules traitées ou non. Le cancer du sein a ensuite été un autre modèle d’étude où, sur des préparations membranaires de tumeurs, un taux important de récepteurs au FGF était un marqueur de bon pronostic sur la survie en général et sur celle sans récidive. Récemment, nous avons recherché l’effet de l’acide docosahexaénoïque, un acide gras polyinsaturé de la famille des oméga-3, sur des cellules de cancer du sein MDA-MB-231 notamment sur le potentiel invasif. Un autre volet a également été développé et consistait à observer l’action des champs électriques pulsés ultra-brefs sur l’éradication bactérienne d’une part et sur l’électroperméation des protéines de micro-algues.

Les perspectives de recherche seront d’établir les effets d’autres molécules bioactives de micro-algues dans le cadre d’une  sur la diminution du potentiel invasif dans le cancer du sein.    

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez