Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo IUT Le MansLogo IUT Le Mans
ACTUALITÉSACTUALITÉSACTUALITÉS
Rentrée & Covid-19Rentrée & Covid-19Rentrée & Covid-19

Soutenance de thèse de Dalal Mohamad Ali

Soutenance de thèse de Dalal Mohamad Ali

Soutenance de thèse de Dalal Mohamad Ali

 

Dalal MOHAMAD ALI va soutenir sa thèse en Biochimie, Biologie Moléculaire et Cellulaire intitulée : « Enzymatic synthesis of DHA-lysophosphatidylcholine and evaluation of its effect on the MDA-MB-231 human breast cancer cell line»  en présentiel,
le 22 février à 9h30, amphi 1

Cette thèse a été réalisée au laboratoire BiOSSE de l'Université du Mans.

Le jury est composé de :

  • Catherine Humeau, Professeure, Université de Lorraine, Rapporteure
  • Vincent Rioux, Professeur, Institut Agro-campus Ouest, Rapporteur
  • Yolande Perrin, Professeure, Université de Technologie de Compiègne, Examinatrice
  • Laurent Picot, Maître de Conférences HDR, Université de la Rochelle, Examinateur
  • Benoît Schoefs, Professeur, Le Mans Université, Examinateur
  • Kevin Hogeveen, Chargé de projet, ANSES, Laboratoire de Fougères, Invité       
  • Lionel Ulmann, Maître de Conférences HDR, Le Mans Université, Directeur de thèse
  • Gaelle Pencréac’h, Maître de Conférences, Le Mans Université, Encadrante de thèse
  • Laurent Poisson, Maître de Conférences, Le Mans Université, Encadrant de thèse

Résumé :

Ce travail étudie la synthèse de DHA-lysophosphatidylcholine (LPC-DHA) par estérification enzymatique sans solvant ainsi que la capacité de la LPC-DHA à réduire la viabilité cellulaire de la lignée cancéreuse humaine MDA-MB-231. Une optimisation des paramètres de l’estérification entre la glycerophosphatidylcholine (GPC) et l’acide docosahexaénoïque (DHA, C22 :6 -3) a été réalisée selon la méthodologie des surfaces de réponse (RSM). Deux réponses ont été mesurées : le rendement de conversion de la GPC et la concentration en LPC-DHA dans le milieu. Un rendement de conversion de la GPC de 67% est obtenu dans les conditions réactionnelles suivantes : rapport molaire DHA/GPC de 17, température de réaction de 36°C et quantité de Novozym® 435 de 15%. La concentration maximale de LPC-DHA obtenue est de 245 mM dans les conditions suivantes : rapport molaire DHA/GPC de 4, température de 36°C et quantité de Novozym® 435 de 15%.

Une caractérisation par RMN a permis de confirmer que le composé synthétisé correspond à l’isomère sn-1 de la LPC-DHA, qu’il est pur et non oxydé. L’étude in vitro de l’effet de différentes LPC et différents vecteurs lipidiques du DHA sur les cellules MDA-MB-231 a montré que la LPC-DHA est la plus efficace pour réduire la viabilité cellulaire, les IC50 de la LPC-DHA, PC-DHA, du MAG-DHA, et du DHA libre étant de 19 µM, 50 µM, 300 µM et 347 µM, respectivement. La LPC-DHA et la PC-DHA réduisent la viabilité cellulaire principalement en induisant un stress oxydatif et une altération de la membrane plasmique. Le DHA et le MAG-DHA induisent également un stress oxydatif. En conclusion, ce travail a abouti à la synthèse de LPC-DHA dans des conditions de réaction favorables et a montré un effet inhibiteur significatif de la viabilité de cellules de cancer du sein, in vitro.

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez