Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo IUT Le MansLogo IUT Le Mans
ACTUALITÉSACTUALITÉSACTUALITÉS

HDR Sébastien Iksal

Recherche

HDR Sébastien IksalIngénierie de l'observation basée sur la prescription en EIAH

Sébastien Iksal, enseignant-chercheur à l’IUT de Laval a obtenu le 18 septembre 2012 son habilitation à diriger des recherches.

Composition du jury :

Angélique Dimitracopoulou, Professeur, Université d'Aegean (Grèce),
LTEEL,Jean-Marc Labat, Professeur, Université Pierre et Marie Curie , LIP6,
Alain Mille, Professeur, Université Claude Bernard Lyon 1, LIRIS.
Christophe Choquet, Professeur, Université du Maine, LIUM,
Jean-Charles Marty, Enseignant-Chercheur HDR, Université de Savoie, LIRIS,
Pierre Tchounikine, P

 

Résumé :

Les travaux présentés correspondent à ceux que nous avons menés au sein de l'équipe IEIAH (Ingénierie des Environnements Informatiques pour l'Apprentissage Humain) au sein du Laboratoire d'Informatique de l'Université du Maine. La question de recherche générale que nous avons choisie de traiter est la suivante : "Comment aider l'enseignant/concepteur à améliorer sa situation d'apprentissage grâce à l'observation de cette dernière?". Pour cela, nous nous sommes intéressés au processus d'observation et plus particulièrement, nous avons défini un cadre méthodologique de l'ingénierie de l'observation par la prescription. En effet, les travaux dans le domaine de l'observation traitent le plus souvent du processus d'analyse uniquement. Ce processus est certes important, car il définit la manière dont sont calculés les indicateurs, mais le plus souvent ces indicateurs sont "subis" par les usagers. Nous avons choisi de nous intéresser au processus d'ingénierie de l'observation qui va de l'agent humain exprimant son besoin d'observation jusqu'à l'agent humain (le plus souvent, il s'agit de la même personne) qui exploite le résultat de l'observation. Nous envisageons donc l'observation au sens large, au travers d'un cycle d'ingénierie/réingénierie qui s'étend de l'expression du besoin jusqu'à l'opérationnalisation et le retour d'expérience sur l'observation. Nous parlons alors d'ingénierie de l'observation basée sur la prescription car en intégrant l'enseignant-concepteur dans le processus, nous lui demandons de scénariser et donc de prescrire l'observation.

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez