Besoin d'une information ?

RECHERCHEZ LE CONTENU QUI VOUS INTÉRESSE :
Logo IUT Le MansLogo IUT Le Mans
ACTUALITÉSACTUALITÉSACTUALITÉS
Covid-19Covid-19Covid-19

Soutenance de thèse de Damien Brun

Soutenance de thèse de Damien Brun

Soutenance de thèse de Damien Brun

Damien Brun va soutenir sa thèse en informatique intitulée "Démocratisation des visiocasques de réalité augmentée : perspective de la saisie de texte dans des environnements de travail", le 18 novembre à 15h30 par visioconférence.

Cette thèse a été dirigée par Sébastien George et Charles Gouin-Vallerand dans le cadre d'une cotutelle entre Le Mans Université et l'Université TELUQ, et d'une collaboration avec l'entreprise OHRIZON.

Composition du Jury
  • Charles GOUIN-VALLERAND, professeur
    Département Science et Technologie, Université TELUQ
    Département SIMQG, Université de Sherbrooke
  • Sébastien GEORGE, Professeur des Universités, Le Mans Université
  • Daniel LEMIRE, professeur
    Département Science et Technologie, Université TELUQ
  • Jeremy COOPERSTOCK, professeur
    Department of Electrical and Computer Engineering, McGill University
  • Aude DUFRESNE, professeure
    Département de Communication, Université de Montréal
  • Iza MARFISI, maître de conférences
    Laboratoire d'Informatique, Le Mans Université
  • Benoît MARTIN, professeur
    Laboratoire de conception, optimisation et modélisation des systèmes, Université de Lorraine
Résumé de la thèse

Nombreux sont ceux qui prédisent une utilisation massive, dans un avenir proche, des visiocasques de réalité augmentée dans plusieurs domaines déjà explorés par la recherche, incluant notamment la santé, l’éducation, le divertissement et l’industrie. Chacun de ces domaines implique des scénarios avec une saisie de texte importante et ubiquitaire, qu’elle soit pour un identifiant ou un mot de passe, une annotation de documents ou d’objets virtuels, un commentaire, un rapport ou pour l’envoi de messages. Pour autant, les contextes d’utilisations et les caractéristiques des visiocasques impliquent de nouvelles interfaces dépassant le cadre habituel du couple clavier-souris ou de la surface tactile déjà adopté par l’ordinateur personnel et le téléphone intelligent. À cet égard, plusieurs interfaces de saisie de texte pour visiocasque ont été proposées, implémentées et étudiées, en passant par la reconnaissance des gestes tels que ceux des mains, de la tête ou du regard, jusqu’aux périphériques spécifiques, tels que les manettes, gants ou anneaux. Cependant aucune ne répond adéquatement aux contraintes imposées par la réalité augmentée pour les environnements de travail industriel et de bureau. En s'appuyant sur des terrains amenés par un partenaire industriel de la thèse, nos travaux tentent de répondre à cette problématique en proposant deux nouvelles interfaces complémentaires de saisie de texte dédiées aux visiocasques de réalité augmentée. La première solution, conçue pour un environnement industriel, invite les utilisateurs à combiner le port d’une montre connectée avec celui du visiocasque pour offrir une interface multimodale adaptée à des situations difficiles. La deuxième solution, conçue pour répondre aux environnements de bureau, invite les utilisateurs à manipuler un appareil cubique offrant des caractéristiques semblables aux claviers traditionnels tout en étant mobile. Nous avons adopté des méthodes itératives de conception centrée sur l’utilisateur pour implémenter des parties de nos solutions, et suivi une approche de recherche empirique comprenant huit expérimentations pour les étudier et comparer. Finalement, l’analyse des travaux nous permet d’élaborer et illustrer comment nos solutions peuvent évoluer pour atteindre d’autres contextes et activités, et ainsi participer activement à la démocratisation des visiocasques de réalité augmentée.

Partagez : FacebookTwitterLinkedInMailImprimez